LA VOIE DES PARENTS
Accompagnement à la parentalité

Pour les parents qui veulent trouver leur voie


Vous êtes professionnels


 
Une consultante en parentalité : pour qui ? pour quoi ?

Pour des parents et futurs parents en recherche d'informations, de soutien, de réassurance
Pour des troubles présentés par l'enfant nécessitant un entretien approfondi ou une période d'observation dans son milieu .

L'orientation

Orienter les parents vers une consultante en parentalité est un acte de prévention des retards de prise en charge ou du "burn-out" parental et de leurs conséquences, préjudiciables pour l'enfant et la structure familiale (risque de divorce, dépression, maltraitance...).

C'est également un acte de promotion de la santé en proposant aux parents des solutions personnalisées et la possibilité  d'utiliser, de manière optimale, les ressources offertes par le réseau de proximité.

Ce que je propose :

Réaliser un bilan de la situation
Informer et soutenir les parents dans leur fonction
Transmettre des outils dans les habiletés pratiques et relationnelles dans le quotidien de l'enfant
Contribuer à rétablir un équilibre ou orienter les parents vers les spécialistes adaptés 
Les accompagner dans leurs démarches
Travailler en partenariat avec les professionnels du réseau 
Centraliser les informations et être garant d'une transmission efficace
Coordonner les actions des différents intervenants

 
Le Partenariat

Le travail en partenariat permet de proposer des prises en charges cohérentes ainsi que des réponses diversifiées et complémentaires. La concertation des différents intervenants, qui s'allient aux parents pour tendre vers les mêmes objectifs, créent un maillage de soutien indispensable à la réussite du projet. 

Vous pouvez me contacter si :

Vous êtes un professionnel désireux de développer un travail en réseau pluridisciplinaire 
Vous êtes une association et vous souhaiteriez organiser des conférences, des groupes de parents, des réunions à thème

 
Un constat

Dans notre société, la performance individuelle est valorisée.
Dans ce cadre, demander de l'aide peut être ressenti comme une forme d'incompétence. 
Aujourd'hui, ce ressenti dépasse largement le cadre professionnel, et vient toucher les parents.

Lorsqu'ils arrivent à exprimer leur ressenti (ce qui est encore parfois tabou, notamment dans le cas du "burn-out" ou de la "difficulté maternelle"), ils ne parviennent pas pour autant à trouver de l'aide, bien souvent parce qu'ils ne savent pas à qui s'adresser ou parce que la réponse ne peut pas s'adapter aux besoins (horaires d'ouverture des services, nécessité de se déplacer, délais d'attente très long).

Il faudra parfois attendre que leurs difficultés soit « parlée par des symptômes visibles et gênants chez leur(s)enfant(s) », pour qu’une intervention extérieure ait lieu. 
Proposer une prise en compte des difficultés parentales dès leur apparition est à la fois un moyen de soutenir l’exercice du rôle parental et un outil de prévention précoce pour l’enfant.

Des services débordés 
 
Pédo-psychiatrie, PMI, ASE, MDPH, professionnels du handicap....tous sont débordés, et l'augmentation de la demande est constante.
 
Lorsque les parents souhaitent consulter, ils sont confrontés à un manque de place se traduisant par :
  • des délais d'attente très longs
  • un nombre de prises en charge limitées et se concentrant sur les cas les plus urgents ou les plus graves
  • la difficulté pour les professionnels d'orienter vers d'autres services (eux aussi débordés) ou associations (réseau complexe et éclaté dont il est difficile d'avoir une parfaite connaissance).
Certains types de consultation sont marqués d'une représentation particulière, voire d'un a priori négatif (maladie mentale, handicap, aide sociale à l'enfance...).
Avant de consulter ces services, les parents ont donc besoin d'avoir été informés et d'avoir fait un cheminement.



 
Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement